Nous utilisons de cookies propres et de tiers afin d’améliorer votre expérience de navigation et vous offrir de la publicité et des contenus pertinents pour vous. En savoir plus et gérer ces paramètres politique d'utilisation des cookies.
Kids&Us Paris

Sécurité en ligne : comment protéger nos enfants des dangers d'Internet

Publié 09/07/2020 par Emma Johnson

Le besoin de rester chez soi pour faire front à la crise sanitaire a fait resurgir l'inquiétude qu'ont beaucoup de parents concernant la sécurité sur la Toile. Ces temps-ci, nous sommes nombreux à exercer notre activité professionnelle depuis la maison : nous passons des heures devant l'ordinateur, au téléphone ou en visioconférence, que ce soit avec notre chef·fe, les collègues de travail ou avec des client·es. Cette situation présente deux inconvénients de taille : l'exemple que nous donnons à nos enfants et le temps que nous avons à leur consacrer.

Quoique nous ayons fixé avec nos enfants des règles précises concernant l'usage que nous faisons des nouvelles technologies, le fait de voir ses parents passer du temps devant l'ordinateur peut les mener à questionner ce que nous leur avons inculqué, voire à susciter chez eux l'envie de nous imiter. Il n'y a pas de mal à imiter les gestes des adultes, l'imitation est d'ailleurs la première source d'apprentissage ― nous l'avions évoqué en expliquant pourquoi il était si important de commencer l'apprentissage de l'anglais dès la tendre enfance. Mais si nos enfants se retrouvent à passer des heures en ligne, sans le moindre contrôle de notre part par manque de temps, nous courons le risque de les voir exposés à un contenu potentiellement dangereux.

Nous vous avions donné quelques conseils pour travailler chez soi quand on a des enfants à la maison, un vade-mecum pour aborder le télétravail sereinement. Aujourd'hui, nous voulons vous parler de la manière de protéger nos enfants des dangers d'Internet. Limiter l'utilisation d'Internet ou des nouvelles technologies n'est pas la solution. Le Web est un outil merveilleux pour l'apprentissage de l'anglais que nos enfants peuvent exploiter : l'un des meilleurs moyens de trouver des dessins animés et des vidéos éducatifs en anglais, des films en anglais, des chansons en anglais, des jeux et autres activités pouvant aider nos enfants à se familiariser avec la langue et apprendre l'anglais depuis chez eux. Comment, alors, trouver l'équilibre entre piège et opportunité ? Faisons ensemble un tour d'horizon des menaces qui se cachent derrière nos écrans et des solutions qui éviteront que nos enfants deviennent des victimes involontaires.

Les dangers d'Internet pour les enfants et les adolescents : comment les éviter ?

Un des principaux risques liés à l'usage que font nos enfants d'Internet est l'exposition à un contenu inapproprié à leur âge, tels que des sites pornographiques, à contenus violents, racistes ou qui perturbent leur tranquillité.

La solution

Le contrôle parental, aussi connu comme le “filtrage familial” : c'est l'un des outils les plus utilisés par les parents. Grâce au contrôle parental installé par défaut sur de nombreux dispositifs mobiles, vous pouvez éteindre à distance le périphérique de votre enfant depuis le vôtre le cas échéant. Peut-être ne le savez-vous pas, les fournisseurs de certains systèmes d'exploitation offrent eux aussi des contrôles parentaux.
Le logiciel à installer sur votre ordinateur : Vous pouvez également installer un logiciel dédié et le configurer en renseignant une liste de sites non autorisés, en fonction des mots qu'ils renferment.
Le serveur DNS (système de noms de domaine, Domain Name System en anglais) : si vous êtes au fait des nouvelles technologies, vous pouvez résoudre le problème à la racine, c’est-à-dire empêcher que l'ordinateur ou le smartphone de vos enfants ne se connecte à certains sites, en agissant directement sur le router d'accès à Internet. Il existe également des programmes gratuits qui peuvent vous aider, parmi lesquels l'OpenDNS Family Shield.

Outre ces solutions techniques, nous recommandons d'installer YouTube Kids sur les dispositifs mobiles de vos enfants et d'activer le filtre de contenus inappropriés directement depuis le navigateur. De nombreux moteurs de recherche proposent cette option : le plus connu reste Google Safesearch, qui filtre automatiquement le contenu pornographique efficacement.

En général, l'univers de Google est plutôt respectueux de la vie privée et a cure d'une navigation sûre pour les enfants : vous pouvez par exemple créer un compte Google pour vos enfants et installer le contrôle parental grâce à l'application Family Link dans sa version pour enfants ou pour jeunes de plus de 13 ans. Grâce à Family Link, vous pouvez superviser toutes les activités en ligne de vos enfants liées à votre compte Google : vous pouvez configurer la navigation en mode sûr ; éditer ou éliminer des activités gardées par Google ; géolocaliser vos enfants ; gérer les applications auxquelles ils ont accès ; faire des achats ou des téléchargements depuis Google Play ; mais aussi connaître les applications qu'ils utilisent le plus souvent et pendant combien de temps. Il est aussi possible d'en limiter le temps d'usage quotidien. En plus, vous pourrez recevoir des notifications à chaque activité “suspecte” et serez prévenu·e si vos enfants essayaient de suspendre la supervision. Dans ce cas, le dispositif contrôlé serait bloqué temporairement.

 

Il existe d'autres filtres de contrôle parental, semblables au Family Link de Google, se présentant comme des solutions payantes. Certaines de ces applications sont très utiles pour protéger la vie privée de nos enfants et éviter les rencontres indésirables. Nous vous en présentons deux :

Qustodio

Un logiciel qui contient jusqu'à 29 filtres pour bloquer le contenu inapproprié. Il vous permet de surveiller toutes les activités de vos enfants : depuis le temps passé à jouer jusqu'à leurs activités sur les réseaux sociaux, en passant par les appels entrants et sortants et vous offre la possibilité de bloquer certains numéros de téléphone. Il a par ailleurs une fonction très utile : un bouton d'alerte pour permettre aux parents de géolocaliser le dispositif en cas d'urgence.

Surfie

Recommandée comme étant l'une des meilleures applications de contrôle parental pour dispositifs mobiles, elle comprend 18 catégories de filtres et de contrôle du temps passé en connexion. Une des caractéristiques les plus intéressantes de ce logiciel est le filtrage de mots-clés : les parents peuvent renseigner des mots ou des phrases complètes pour bloquer l'accès à Internet s'ils sont utilisés. Surfie comprend certains mots préparamétrés, par exemple : "Y a-t-il quelqu'un d'autre à la maison ?", "Donne-moi ton numéro de téléphone". L'application permet entre autres aux parents d'ajouter d'autres phrases ou mots-clés. Le système surveille ces mots-clés entrants, c'est-à-dire si les enfants reçoivent des messages ou des courriels contenant ces mots-là, mais aussi sortants, autrement dit, si eux-mêmes les utilisent. En cas de danger, le programme utilisé se verrouille et bloque l'accès à Internet.

Quelques conseils pour faire d'Internet un espace plus sûr pour nos enfants

En ces temps de crise, nos enfants ne sont pas autorisés à sortir trop longtemps, certains ne peuvent pas aller à l'école ou rester chez leurs ami·es. Rien d'étonnant donc à ce qu'ils passent plus de temps devant les écrans. En tout cas, ce qui compte, c'est que ce soit fait dans un cadre totalement sécurisé.

Après les suggestions techniques que nous vous avons faites concernant le contrôle du temps de connexion et l'usage qu'en font les enfants depuis l'ordinateur ou les appareils mobiles, Kids&Us tient à vous donner trois conseils pratiques :

Communiquer avec vos enfants : leur expliquer quels sont les dangers qui guettent sur Internet et comment y remédier. Leur montrer comment naviguer de façon sûre et responsable.
Les encourager à vous parler : à la fin de la journée, prenez un moment pour discuter et demander à vos enfants de vous expliquer ce qu'ils ont fait. Essayez de comprendre comment ils abordent les contenus qu'ils trouvent en ligne. Demandez-leur ce qu'ils ont fait, surtout s'ils ont passé toute la journée dans une leur chambre.
Réalisez des activités ensemble : réservez un temps pour faire des activités avec vos enfants en priorisant les activités qui leur tiennent à cœur. Essayez de réaliser des activités ensemble et si possible en anglais, ne serait-ce qu'un instant. Pour ce faire, Kids&Us a sélectionné de nombreuses activités ludiques et éducatives à réaliser avec ses enfants en cette période, en fonction de leur âge :

Activités à faire à la maison avec les enfants de 1 et 2 ans,
Activités à faire à la maison avec les enfants de 3 à 8 ans,
Activités à faire à la maison avec les enfants de 9 à 11 ans.

Nous mettons à jour nos activités toutes les semaines : stay tuned!

Partagez-le sur >